Moi c'est Henriti, passioné de voyage et passioné de cultures du monde.

Je voyage toujours accompagné de mon Padawan "dédicace aux fans de Stars wars"

Elle c'est Gwen, 5 ans et 4 continents au compteur.

 

Read More

 

Qui sommes nous ?
Recherche par Tags

© 2017 par Bantou Voyageurs

Escale à Shanghai

November 11, 2017

Dans ma recherche de billet pour l'Australie, je tombe sur une offre assez alléchante, un Aller retour pour Sydney à un prix je dirais raisonnable.

A ce prix la j'ai le choix entre une escale à Shanghai à l'aller et Pekin au retour avec Air China ou une escale à Delhi avec Air India ou encore une escale à seoul avec Asiana Airlines.

Je decide de prendre l'option Air China, la Chine m'inspire plus que l'Inde et la Corée du Sud et rien que ce nom Shanghai rime pour moi avec ville futuriste.

 

Shanghai est la deuxieme ville et la capitale économique de la Chine, une mégalopole de 23 millions d'habitants. Il y'a du monde la dedans :)

 

Je ne sais pas trop à quoi m'attendre en prenant Air China, j'appréhende que les sièges soient petits, que la nourriture soit étrange et que l'espace entre les rangées soit restreint. Mais au final plus de peur que de mal, Air China est une compagnie normale avec avions normaux et des repas normaux.

 

Départ de Roissy 12h15, j'atteris à Shanghai Pudong à 06h du matin (heure de Shanghai), 11h de vol et 08h de décalage horaire autant vous dire que je ne sais plus quel jour nous sommes.

Nous passons rapidement le controle des passeports malgré la foule. 

Il pleut sur Shanghai mais le temps est lourd, ma préoccupation première est de trouver un bureau de change et une consigne à bagages pour deposer nos sacs à dos. Il fait tellement chaud qu'on a pas envie de se trimballer des sacs, le minimum possible serait parfait.

Toute cette chaleur nous donne soif, heureusement qu'il y'a des distributeurs d'eau un peu partout dans cet aéroport et c'est gratuit en plus.

Les gobelets ont une forme particulière, j'en avais jamais vu en forme de cone.

On se sert et là surprise, l'eau est chaude. Pourtant c'est bien écrit en anglais sur le côté "Paper cup only for the cool water". Cool water c'est pas eau froide ???

 

 Il est temps de sortir de cet aeroport, il me faut absolument de l'eau fraiche.

Deux moyens s'offrent à moi pour rejoindre le centre de Shanghai, le métro ou le Maglev. Le Maglev, vous savez c'est un train à suspension magnétique qui atteint la vitesse de 430km/h, ce train vole littéralement et d'ailleurs il couvre les 50 kilomètres qui sépare l'aéroport de Pudong au centre ville de Shanghai en ... 8 minutes.

 

Le billet pour prendre le Maglev coute environ 5 euros pour un aller simple et 9 euros pour un aller-retour. Vous passerez par des scanners à bagages comme dans les aeroports avant d'avoir acces au train.

 

 

Le Maglev nous dépose à son terminus. Un agent de la compagnie de transport vient nous chercher et nous accompagne jusqu'à la sortie, il pleut toujours autant sur Shanghai.

Nous nous rendrons vite compte qu'à Shanghai, toutes les stations de trains et de métro sont équipées de scanners à bagages. Je ne peux m'empêcher de m'interroger sur le prix d'un tel dispositif mais puisque la sécurité n'a pas de prix alors on dit super l'idée !!!

 

Je décide de prendre le métro pour rejoindre la rue de Nanjing afin d'aller sur le Bund.

la station de métro est bondée de monde, je tombe rapidement sur des distributeurs automatiques de tickets et heureusement qu'ils sont en plusieurs langues parceque je ne me voyais pas faire la queue pour acheter un ticket auprès d'un agent au guichet.

Le prix du ticket depend de la distance entre la station de départ et celle d'arrivée. Gwen se charge de prendre les tickets, Direction Nanjing Road ...

 

Nanjing Road ou Rue de Nanjing pour les francophones à la réputation d'être la rue la plus commerçante de toute la Chine selon Wikipedia.

En y arrivant, je constate une certaine effervescence malgré la pluie, il y'a plein de buildings et de boutiques.

 

 J'essaye de demander mon chemin aux passants mais ils semblent tous me regarder d'un air etrange et s'enfuir. Je decide alors de poursuivre mon chemin sans savoir si la direction est la bonne. Je tombe enfin sur un homme qui semble comprendre ce que je veux. Il m'indique de faire demi tour, voila l'inconvenient de ne pas savoir lire le Chinois.

Tout le long du chemin, les gens sortent de leurs boutiques pour nous regarder,  on semble être une attraction ici. 

Apres une bonne vingtaine de minute de marche, j'aperçois enfin au loin la skyline de Shanghai. Les regards des gens sont de plus en plus pressants. A un carrefour alors que nous attendons le passage du feu pour traverser, un groupe descend d'un bus et vient nous encercler. Ils s'adressaient à nous en Chinois mais malheureusement pour eux et pour nous nous ne pouvions nous comprendre.

Je finis par comprendre que le groupe voulait se prendre en photo avec nous, ce que j'accepte volontier.

Me voilà enfin devant cette majestueuse Skyline qui se dresse sur l'autre rive du fleuve Hangpu, les grattes-ciel sont aussi hauts les uns que les autres, le brouillard épais cache les sommets des tours, la pollution en Chine n'est donc finalement pas un mythe.

 Notre groupe du bus nous rejoint rapidement, ils veulent cette fois chacun à son tour faire une photo avec Gwen.

Je crois halluciner, j'ai du mal à comprendre comment dans une si grande ville, aussi moderne, que des gens soient encore surpris de voir des Noirs.

L'exercice semble plaire à Gwen, je l'autorise donc à faire des photos avec nos chers amis.

 

 Dix minutes plus tard je décide d'interrompre la séance de photos, il faut bien que nous puissions visiter un peu aussi. Les derniers qui n'ont pas pu se photographier avec Gwen nous courrent encore apres alors que nous nous eloignons.

Le Bund est vraiment très beau, les différents édifices de style européens et les grattes-ciels de Pudong donnent une atmosphère incroyable à ce lieu. Je suis un peu déçu qu'il y'ait trop de pollution, ce qui empeche de contempler la Perle de l'Orient dans toute sa splendeur.

 

Toute cette expedition me donne faim, je saute sur le premier fast food que je trouve pour casser la croûte.

Au moment de quitter le Bund, le brouillard se dissipe et comme un clin d'oeil la Perle de l'Orient se dévoile dans son intégralité. Quelle beauté !!!

 

 

Comme un air de Londres ...

Et la pluie qui va avec.

 

 

 Il est temps de dire Adieu à cette jolie ville et de filer à l'aéroport, cap sur l'Oceanie .....

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

Au pays de la Teranga

January 27, 2019

Toronto

July 20, 2018

1/5
Please reload