Moi c'est Henriti, passioné de voyage et passioné de cultures du monde.

Je voyage toujours accompagné de mon Padawan "dédicace aux fans de Stars wars"

Elle c'est Gwen, 5 ans et 4 continents au compteur.

 

Read More

 

Qui sommes nous ?
Recherche par Tags

© 2017 par Bantou Voyageurs

L'Emerveillement !!

June 6, 2018

Notre train pour Toronto est à l'heure. Henry et moi avons acheté nos billets séparément, on a donc des places dans différentes voitures. Nous partons voir un agent d'accueil pour savoir si il est possible de s'asseoir à n'importe quelle place dans le train, l'important pour nous étant de faire le trajet ensemble.

Raté ! au Canada, la discipline est de mise, chacun respecte sa place, l'agent nous indique alors le guichet des vendeurs de billets pour faire modifier nos réservations. Une fois nos nouveaux billets en main, nous nous dirigeons vers la porte d'accès au train.

 

 Un agent est posté devant chaque voiture pour vous souhaiter la bienvenue et vous indiquer ou vous devez vous asseoir. Nous apprécions la qualité de service. En France on a droit à un tel accueil uniquement sur l'Eurostar.

Le train est très confortable, les larges sièges inclinables en cuir ne sont pas de trop pour des gros comme nous. Nous nous installons à côté d'une bande de Canadiens bavards qui n'arrêtent pas de boire des canettes, ils font beaucoup de bruit en plus. Henry est excedé, il a juste envie de demander à ces joyeux lurons de se taire mais avec son anglais approximatif, il n'ose pas. Les mecs finissent par vite se calmer et s'endormir.

Notre train peut démarrer, c'est parti pour 5h de train entre Montreal au Quebec et Toronto dans l'Ontario. Les deux villes sont distantes de plus de 550km.

Le trajet est agréable, il y'a même du wifi dans le train. Nous traversons de charmantes petites bourgades. Le trajet passe finalement très vite.

 Comme à son habitude, Henry a encore ronflé durant la moitié du trajet. Heureusement pour moi j'ai mon casque audio pour m'isoler de son concert dysharmonieux.

On arrive finalement à Toronto. Comme 2 bons paysans nous sommes les derniers à quitter le train. Dans la gare tout le monde porte un maillot bleu, on se demande bien pourquoi. Une marée humaine déferle. Terminé le français de Montreal, ici ca ne parle plus qu'anglais. Impossible de trouver la sortie, nous n'arrêtons pas de marcher frénétiquement pour sortir de là.

Au bout d'une dizaine de minute à tourner en rond, nous trouvons enfin la sortie. Il fait chaud dehors, il y'a des buildings partout.

Toronto à des allures de New York, quel contraste avec Montreal !!

Je comprend à l'extérieur que tout le monde est billé en bleu parce que l'équipe locale de Baseball, les Blue Jays, jouait ce soir.

 Nous apercevons la majestueuse CN Tower. Il nous faut maintenant trouver l'agence de location de voiture via laquelle nous avons réservé une voiture sur internet. Henry ouvre l'application Google Maps sur son téléphone, il a du mal à se repérer, nous nous arrêtons plusieurs fois pour vérifier que nous sommes bien dans la bonne direction.

Dans une des rues mon guide s'arrête, il ne trouve plus la route, décidément il a vraiment le sens de l'orientation défaillant. Je le laisse se débrouiller à retrouver l'itinéraire, moi de mon côté je profite du spectacle d'une fille qui joue les modèles photo. Elle a une coiffure incroyable, je traverse la rue pour aller lui parler et poser à ses côtés, Henry me rejoint. 

Les 2 filles viennent d'Ouganda, elle accepte de poser avec nous. Je suis subjugué devant sa coiffure et son élégance.

 La demoiselle me certifie que ses cheveux sont naturels, j'en profite pour les toucher, ils ont l'air tout comme. En tout cas je la félicite d'avoir de si beaux cheveux. Henry pour sa part n'arrête pas de faire parler la fille, il la filme sous tous les angles et lui demande de dire des choses à la caméra. Elle se prête aisément au jeu, je crois qu'elle aussi est prête à rejoindre la Team Mozaza. 

A force de faire les zouaves, nous oublions notre rendez pour récupérer la voiture. Le temps de s'en rendre compte l'horaire est dépassé, l'agence a dû surement fermer, surtout que nous sommes dimanche. Même pas le temps de demander le numéro de la demoiselle, Nous nous mettons à courir pour trouver cette agence qui avait malheureusement déja fermé ses portes. 

Nous voila donc à Toronto sans voiture et sans lieu pour dormir, notre hôtel est réservé à Niagara. Il nous faut rapidement trouver un plan B. Google est mon ami :) il y'a des cars qui font la liaison Toronto - Niagara et il en reste 2 pour ce jour. Ouf, nous sommes presque sauvés !! Presque parce que nous avons très faim et sommes attendus pour diner chez une amie à Henry qui habite Toronto. Sans voiture, impossible de s'y rendre sans courir le risque de rater le car. Nous demandons à son amie de nous rejoindre à la gare routière.

Nous nous rendons à la gare routière, achetons nos billets de bus et patientons. L'amie à Henry arrive rapidement, elle a sur elle un sceau rempli de morceaux de poulets et des beignets. J'ai juste envie de lui faire un gros câlin tellement l'idée d'attendre d'arriver à Niagara pour manger me paraissait suicidaire.

Notre car finit par démarrer, nous roulons près de deux heures. Niagara n'est pas si proche que ça de Toronto. Heureusement que le poulet et les beignets sont d'une excellente compagnie.

 

Arrivée à Niagara

 

Il fait déjà nuit noire lorsque le bus nous débarque à la gare routière de Niagara. Nous qui pensions arriver en centre ville, ben c'est loupé, la gare routière se trouve hors de la ville, il faut encore trouver un moyen pour rejoindre notre hôtel. Nous sommes une demi douzaine à chercher un moyen pour rejoindre le centre ville.  Un homme en état d'ébriété se met à essayer de parler à Henry, Henry sort son telephone et se met à le snaper, ce qui met en rogne son ami éméché.

Comme par hasard un taxi débarque, nous lui faisons signe de s'arrêter, il nous demande si c'est nous qui l'avons commandé, nous répondons par l'affirmative.  Au même moment une jeune fille vient nous voir pour dire que c'est le taxi qu'elle a commandé, nous prenons les devants et nous engouffrons dans la voiture. Nous n'allons pas prendre le risque de rester la à attendre sans savoir par quel moyen rejoindre notre hôtel. Le taximan nous annonce 15$ le tarif pour rejoindre l'hôtel.

Niagara a des airs de Vegas, tout est illuminé avec de beaux hôtels et des animations partout. Le taxi nous dépose devant notre hôtel, il a l'air superbe.

Nous demandons à la réception d'avoir la meilleure chambre possible car nous venons de loin et que c'est mon anniversaire. Le réceptionniste est sympa, il se marre devant les pitreries d'Henry et promet nous donner une belle chambre.

La chambre est au 11ème étage. Nous ouvrons la porte, un long couloir qui donne sur les lits nous fait traverser la pièce. Il avait vraiment raison ke réceptionniste. la chambre est très belle.

 

 Nous posons nos affaires puis filons à la piscine. Apres ce long périple, il est enfin temps de se détendre.

Depuis notre chambre nous pouvons voir les fameuses chutes de Niagara mais pour cette soirée nous n'allons pas nous contenter de les observer de notre chambre, nous sortons visiter Niagara de nuit, la ville est vraiment superbe, un énorme podium est installé avec des artistes Coréens qui font des répétitions pour un spectacle. Nous passons devant la Tour Skylon avec son observatoire qui offre une vue unique sur les chutes.

Il n'ya personne devant les chutes, Nous nous sentons privilégiés de se retrouver là et profiter seuls de ce spectacle que le monde entier aimerait voir.

 

Le spectacle est incroyable surtout que la nuit les chutes sont illuminées. Le bruit est assourdissant, nous décidons néanmoins de dormir la fenêtre ouverte avec le bruit des chutes une fois de retour à l'hôtel.

Hihi, la nuit va être ensoleillée !!!

 

Le lendemain, je me lève en premier comme toujours. Cette fois ci j'ai pas entendu Henry ronfler, les chutes l'ont vaincu.

Le spectacle qui s'offre à moi lorsque je tire les rideaux est ÉPOUSTOUFLANT !!! Les chutes de Niagara sont la devant moi. Des années que je rêve de les voir et la depuis mon lit je peux les contempler.

 J'ai du mal à réaliser, je réveille Henry qui s'empresse de prendre son téléphone et d'appeler en visio la terre entière.

Nous passons la matinée à regarder ce merveilleux spectacle depuis notre chambre, seule la faim vient me décoller les yeux de la fenetre. Je me replonge dans mon poulet. Ah les noirs et le poulet, si Romeo et Juliette avait été écrit par un Noir, l'histoire s'intitulerait Samba et son poulet 

 

"Si Romeo et Juliette avait été écrit par un Noir, l'histoire s'intitulerait Samba et son poulet "

 

 Mon déjeuner avalé, nous sortons toucher de nos doigts l'eau qui se déverse dans les chutes. De nombreux touristes sont présents, difficile de se frayer un passage pour être au plus près des chutes.

Les chutes du Niagara forment une frontière naturelle entre les USA et le Canada, les plus belles chutes sont celles qui sont visibles côté Canadien (visible sur la photo ci dessous), on les appelle le fer à cheval ou horseshoe falls en Anglais.

 

 Tout ceci nous donne envie de descendre au coeur des chutes, nous réservons des places pour faire une sortie en bateau. Le sceau de poulet ne nous quitte plus, il passe de la tête d'Henry à la mienne au gré des photos que nous faisons.

 

Pour réserver la balade en bateau, c'est par ici

 

Il faut savoir qu'il y'a 2 compagnies qui exploitent ce business à Niagara, une du côté Américain et une autre côté Canadien. Les Canadiens portent des imperméables rouges et les Américains des imperméables bleus.

Les chutes sont impressionnantes mais être dans ce bateau au milieu de ces immenses torrents d'eau qui se déversent est encore plus impressionnant que nous ne l'aurions imaginé. 

Les chutes tombent d’une hauteur de 52 mètres avec un débit de 1 million 500 mille litres d’eau par seconde. Je vous laisse imaginer le bruit et la douche que vous vous prenez.

Nous sortons de là complètement trompés de la tête aux pieds. Pour nous remettre de nos émotions, nous nous posons à la terrasse d'un bar pour boire des cocktails et écouter un mec jouer en live des chansons de Ed Sheeran, à défaut de Nyoka Longo :(

 

Nous partons ensuite à Clifton Hill, qui est une sorte de Luna Park à la Canadienne où on peut faire toutes sortes d'attractions.

 

Clifton Hill c'est fun mais je me rends vite compte que nous sommes un peu trop vieux pour ce genre de choses. Avis que ne partage pas Henry, qui malgré sa barbe et ses poils dignes d'un vieux pêcheur de Mossaka semble vraiment s'éclater.

Nous y passons deux bonnes heures. Il est maintenant temps de quitter Niagara et ses magnifiques chutes pour retourner cette fois ci, visiter Toronto.

Nous reprenons un taxi puis notre car et Bye Bye Niagara Falls.

 

Conseil: Si vous séjournez à Niagara et souhaitez avoir une chambre d'hôtel avec une vue aussi magnifique que la notre sur les chutes, réservez votre chambre au Niagara Falls Marriott Fallsview Hotel & Spa.

 

 

  

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

Au pays de la Teranga

January 27, 2019

Toronto

July 20, 2018

1/5
Please reload